Le 9 mai 2022 – Ottawa (Ontario) : La semaine du 9 au 13 mai se tiennent les Journées sur la Colline organisées annuellement par l’Association dentaire canadienne (ADC). Ces journées sont l’occasion de demander des changements pour améliorer la santé buccodentaire de la population. La délégation de l’ADC, menée par la Dre Lynn Tomkins, présidente de l’ADC, a prévu plusieurs réunions avec des députés, des sénateurs et d’autres représentants du gouvernement sur la Colline du Parlement. Ces rencontres permettront de discuter de l’investissement de 5,3 milliards de dollars sur cinq ans puis de 1,7 milliard de dollars par la suite qui a été annoncé dans le Budget de 2022 : Un plan pour faire croître notre économie et rendre la vie plus abordable pour améliorer l’accès aux soins dentaires.

« Nous sommes ravis de cet investissement sans précédent prévu dans le budget fédéral pour améliorer l’accès aux soins dentaires de ceux qui en ont le plus besoin, a déclaré la Dre Tomkins. Nous sommes impatients de travailler en étroite collaboration avec le gouvernement fédéral durant les prochains moins en vue de rétrécir les écarts dans l’accès aux soins dentaires chez nos populations négligées, tout en minimisant les perturbations pour la majorité de la population qui a déjà un régime d’assurance dentaire. »

Au cours de la semaine, les membres de la délégation de l’ADC rencontreront l’honorable Jean-Yves Duclos, ministre de la Santé; l’honorable Dan Vandal, Ministre des Affaires du Nord; l’honorable Kamal Khera, ministre des Aînés; l’honorable Candice Bergen, cheffe du Parti conservateur du Canada et de l’Opposition officielle; Jagmeet Singh, chef du Nouveau Parti démocratique du Canada; ainsi que d’autres députés, sénateurs et hauts fonctionnaires.

« Étant donné l’investissement fédéral récent sans pareil, l’amélioration de l’accès aux soins dentaires sera un grand sujet de discussion cette année, précise la Dre Tomkins. Je me réjouis à la perspective de continuer à participer aux discussions sur ce dossier vital pour la santé, ainsi que sur d’autres questions importantes concernant la profession dentaire et la santé buccodentaire de nos populations négligées. »

Tous les ans, l’ADC organise les Journées sur la Colline pour informer les décideurs clés des questions qui ont une incidence sur le monde dentaire et sur la santé buccodentaire de tous les groupes de la population. Cette année, en plus de discuter de l’engagement du gouvernement fédéral en matière de soins dentaires, l’ADC abordera les progrès réalisés par les femmes en médecine dentaire, mais soulèvera aussi d’autres enjeux clés, tels que la difficulté de pourvoir des postes d’assistantes dentaires et l’importance des soins buccodentaires pour les résidents des centres de soins de longue durée.

À propos de l’Association dentaire canadienne
L’Association dentaire canadienne, porte-parole national de la profession dentaire au Canada, se voue à la promotion d’une santé buccodentaire optimale, composante essentielle de la santé générale, ainsi qu’à l’avancement et au leadership d’une profession unifiée. L’ADC est une fédération d’associations dentaires provinciales et territoriales canadiennes qui représente plus de 21 000 dentistes en exercice partout au Canada.

Quelques faits :

  • Dentistes et cabinets dentaires : Le Canada compte environ 25 000 dentistes ayant un permis d’exercice qui travaillent dans quelque 16 000 cabinets dentaires. Ces chiffres signifient qu’il y a environ 65 dentistes pour 100 000 habitants. Ce rapport a approximativement doublé depuis les années 1960.
  • Régimes d’assurance dentaire : Plus des deux tiers (67 %) des personnes au Canada signalent avoir un régime d’assurance dentaire qui couvre leurs traitements dentaires en totalité ou en partie; près de 50 % de la population profite d’un régime financé par leur employeur.
  • Rendez-vous chez le dentiste : Les personnes qui ont une assurance dentaire sont plus susceptibles de consulter un dentiste (82 %) que celles qui n’en ont pas (60 %). Qu’elles aient une assurance ou non, les personnes ayant un revenu familial faible sont moins susceptibles d’aller chez le dentiste que les personnes ayant un revenu familial élevé.
  • Consultation d’un professionnel dentaire : En 2018, environ 75 % des personnes au Canada ont rapporté consulter un professionnel des soins dentaires sur une base annuelle, ce qui représente l’un des taux les plus élevés à l’échelle mondiale parmi les pays comparables.
  • Dépenses pour les soins dentaires au Canada : En 2019, 16,4 milliards de dollars en tout ont été dépensés pour des soins dentaires au Canada, dont environ 94 % par le secteur privé. Cette somme équivaut à 437 $ par habitant et représente 6,4 % des dépenses globales en santé au Canada.
  • Programmes publics de soins dentaires : Bien qu’il y ait des programmes publics de soins dentaires au Canada, ceux-ci varient d’une compétence à l’autre et sont exclusivement financés par les gouvernements provinciaux et territoriaux. Le soutien accordé par le gouvernement fédéral aux soins dentaires se limite au programme des Services de santé non assurés (SSNA) pour les Premières Nations et les Inuits admissibles, ainsi qu’à une portion des services de chirurgie dentaire en milieu hospitalier, qui sont inclus dans le Transfert canadien en matière de santé.

Personne-ressource pour les médias :
Zelda Burt
Responsable des communications
Association dentaire canadienne
613-523-7963
media@cda-adc.ca