Pour avoir une bonne santé buccodentaire, il est aussi important de prévenir les traumatismes dentaires que de consulter régulièrement un dentiste et d’avoir de bonnes habitudes d’hygiène dentaire, comme se brosser les dents et passer la soie dentaire. De simples précautions permettent d’éviter la plupart des traumatismes dentaires courants.

Vous trouverez ci-dessous de l’information pour prévenir les urgences et agir en cas de traumatismes courants.

Prévention chez l’adulte

Le bon sens peut aider à prévenir bien des urgences dentaires chez l’adulte. Voici quelques conseils à cette fin :

  • Évitez de mordiller des objets durs qui peuvent craquer les dents, comme de la glace, des grains de maïs soufflé et des bonbons durs.
  • N’utilisez pas vos dents pour couper du ruban ou du fil, utilisez plutôt des ciseaux.
  • Portez un protège-dents pour pratiquer des activités sportives ou récréatives afin de réduire les risques de blessures aux dents, aux lèvres, aux joues et à la langue.

Prévention chez l’enfant

Les parents ont un grand rôle à jouer dans le maintien de la santé et de l’hygiène des dents de leurs enfants. De bonnes habitudes alimentaires et une bonne hygiène dentaire aident à prévenir les caries. Voici quelques conseils pour prévenir les traumatismes dentaires :

  • En voiture, installez toujours les poupons et les tout-petits dans un siège d’auto pour enfant et ajustez les ceintures de sécurité correctement pour les enfants plus âgés.
  • Tenez les enfants en bas âge loin de tout ce qu’ils pourraient mâchouiller qui est dur et qui pourrait briser leurs dents.
  • Les enfants tombent souvent quand ils font leurs premiers pas. Observez votre enfant pour vérifier si des dents sont manquantes, cassées, fissurées ou branlantes. Si vous observez l’un ou l’autre de ces signes, faites voir votre enfant par un dentiste.
  • Si votre enfant pratique des sports, demandez à son dentiste de lui fabriquer un protecteur buccal ou un protège-dents pour aider à prévenir les traumatismes dentaires. Un protecteur buccal agit aussi comme coussin pour prévenir une fracture de la mâchoire, une blessure au cou et une commotion. Si vous encouragez votre enfant à porter un protège-dents, il en fera une habitude pour sa sécurité, comme attacher sa ceinture en voiture ou porter un casque en vélo.

Autres informations sur les protège-dents

Il y a trois types de protège-dents de base. Votre dentiste pourra vous expliquer les différences entre les coûts ainsi que les degrés de confort et de protection.

  • Le protège-dents commercial est bon marché et se vend déjà formé et prêt à porter. Cependant, il peut être volumineux et gêner la respiration et la parole.
  • Le protège-dents à bouillir et à mordre se vend dans bon nombre de magasins d’articles de sport. Il s’ajuste mieux à la bouche que le protège-dents commercial et doit être plongé dans l’eau tiède ou chaude pour être moulé, suivant les instructions du fabricant. Comme le protège-dents est ramolli dans l’eau, il s’ajuste plus facilement à la forme des dents.
  • Le protège-dents sur mesure est fabriqué par un dentiste. Il est plus dispendieux que les autres types, mais il épouse parfaitement la forme des dents.

Personne n’est à l’abri d’un accident, mais le fait de savoir comment s’y préparer peut faire la différence entre sauver une dent ou la perdre. Si vous ou un membre de votre famille subissez un traumatisme grave, il faut obtenir de l’aide sans tarder.

Dent délogée

Si la dent délogée est une dent permanente (dent d’adulte), votre dentiste pourrait la réimplanter, mais il faut agir rapidement. Si la dent est entièrement expulsée, rincez-la à l’eau SANS la frotter et essayez de la replacer dans sa cavité. Prenez soin de la tenir par la couronne (partie supérieure) et non pas par la racine pour éviter d’endommager les ligaments.

S’il est impossible de replacer la dent dans sa cavité ou si la dent risque d’être avalée, placez-la dans un contenant avec du lait froid et apportez-la chez le dentiste sans tarder. Si la cavité saigne, rincez-vous la bouche à l’eau. Placez une compresse de gaze dans l’ouverture et mordez dessus pour le tenir en place. La pression suffira généralement à stopper le saignement. Si vous réussissez à obtenir de l’aide en moins de 10 minutes, il y a de bonnes chances que la dent reprenne racine.

Dent fissurée ou cassée

Il est presque toujours possible de sauver une dent cassée. Appelez votre dentiste, expliquez-lui ce qui s’est passé et demandez de le voir immédiatement. Dans la mesure du possible, apportez le morceau de la dent qui s’est détaché à votre dentiste. Si la cassure est petite, votre dentiste pourrait utiliser un matériau d’obturation blanc pour réparer la dent. Si la cassure est majeure, un traitement de canal pourrait s’imposer. Il se pourrait aussi que la dent nécessite une couronne.

Morsure de la langue ou des lèvres

Si la blessure saigne, exercez une pression sur la plaie avec un linge propre. Si la lèvre est enflée, appliquez de la glace pour réduire l’enflure. Si le saignement persiste, rendez-vous aux urgences immédiatement.

Fracture possible de la mâchoire

Rendez-vous immédiatement chez votre dentiste ou aux urgences. En route, appliquez de la glace sur la mâchoire pour limiter l’enflure.

Morceau coincé entre les dents

Essayez de déloger le morceau avec de la soie dentaire. En cas d’échec, consultez un dentiste. N’essayez pas de retirer le morceau avec un instrument pointu ou tranchant, car vous pourriez vous couper la gencive ou égratigner la surface de vos dents.

Mal de dents

Un mal de dent est causé par l’irritation du nerf d’une dent. Une infection dentaire, une carie, un traumatisme ou la perte d’une dent sont les causes les plus courantes d’un mal de dent. Appelez votre dentiste, expliquez-lui vos symptômes et demandez-lui un rendez-vous dès que possible.

Vous pouvez soulager la douleur avec un médicament en vente libre. Ne mettez jamais le médicament directement sur la gencive près de la dent sensible parce qu’il pourrait brûler les tissus de la gencive. Mettez de la glace sur la joue à l’endroit qui fait mal. N’utilisez jamais de coussin chauffant, de bouillotte ou d’autre source de chaleur sur la mâchoire. La chaleur peut empirer le mal au lieu de le soulager.