Depuis 2011, l'Association dentaire canadienne (ADC) est essentiellement devenue une fédération des associations dentaires provinciales et territoriales du Canada. Ses membres – désignés sous le nom d'associations membres – sont les 10 associations dentaires provinciales et territoriales qui se sont jointes à elle. L'Association des chirurgiens dentistes du Québec (ACDQ) a décidé de ne pas appuyer l'ADC et, par conséquent, ne compte pas comme une association membre. Au Québec, les dentistes peuvent se joindre à l'ADC à titre de membre affilié (individuel) en versant une cotisation annuelle.

Dans le cadre de cette évolution, l'ADC a changé son mandat et a éliminé la plupart des programmes et des services qui s'adressaient aux dentistes individuellement. En servant ses associations membres, l'ADC devient une source d'information et de savoir, principalement dans les domaines de la science et de la dentisterie clinique. L'ADC continue à jouer un rôle dans d'autres domaines pour lesquels les questions de fond sont d'ordre interprovincial ou pour lesquels il est logique que l'ADC, pour des raisons d'économies d'échelle, gère certains programmes. L'ADC offre ces programmes aux dentistes individuellement par l'intermédiaire des associations membres.

Actuellement, l'adhésion à l'association dentaire provinciale ou territoriale de faire de façon automatique, sauf dans le de l'Ontario et du Québec. Comme l'Association dentaire de l'Ontario (ADO) est une association membre de l'ADC, les dentistes se joignant à l'ADO ont accès aux programmes et services de l'ADC. Dans le cas du Québec, les dentistes doivent se joindre à l'ADC à titre de membre affilié pour avoir accès à ses programmes et services, puisque l'ACDQ n'est pas une association membre de l'ADC.

Les activités de l'ADC portent surtout sur le savoir et la défense des intérêts.

Savoir – L'ADC agit comme un courtier en savoir afin de faciliter un consensus sur les questions de fond qui touchent directement la profession. L'ADC recueille, organise et distribue les connaissances et les informations qui sont pertinentes pour les associations membres et les intervenants clés.

Défense des intérêts – Pour influer sur les issues qui protègent la profession, la favorisent et la font progresser, l'ADC utilise comme principaux outils les relations avec le gouvernement, les relations avec les médias et l'éducation du public.

Grâce à ses comités et à sa participation à des organismes internationaux, l'ADC compile, analyse et distribue des informations afin d'aider les dentistes à prendre des décisions éclairées dans la prestation des soins à leurs patients. Au nom des dentistes canadiens, l'ADC plaide en faveur d'un meilleur accès aux soins dentaires pour tous les Canadiens et fait la promotion de la dentisterie à titre de profession de la santé.

En plus d'offrir des services aux dentistes, l'ADC gère des programmes à l'intention du public, y compris :

  • Le programme de Reconnaissance des produits de consommation (RPC) – Le sceau de reconnaissance du programme RPC, qui est apposé sur certains produits de consommation tels des dentifrices, est conçu pour aider le public à faire des choix éclairés.
  • Le Test d'aptitudes aux études dentaires (TAED) – Le TAED est conçu pour aider les étudiants à évaluer leurs aptitudes à entreprendre une carrière en médecine dentaire et pour aider les facultés de médecine dentaire à sélectionner les étudiants de 1ère année.

Ces activités ont une visée publique et profitent à l'ensemble des membres. Elles peuvent également comprendre des enquêtes, des efforts de conciliation ou le besoin de résoudre des questions de fond qui intéressent particulièrement les associations membres et la profession en général. Comme c'est le cas avec pratiquement toutes les associations, les effets bénéfiques des efforts que nous déployons sont avantageux autant pour la profession dans son ensemble que pour le public, et non uniquement pour nos membres.

Conclusion

L'adoption du nouveau modèle d'adhésion, lequel s'est accompagné d'un nouveau modèle de gouvernance, a eu pour but de créer une organisation plus efficace. Le nouveau modèle d'adhésion vise à éviter les chevauchements et la redondance et à encourager la collaboration entre les associations dentaires provinciales et territoriales. Bien que l'ADC devienne ainsi une organisation plus modeste et que plusieurs de ses programmes et services soient éliminés, son mandat reste inchangé : L'Association dentaire canadienne, le porte-parole de la profession dentaire au Canada, se voue à la promotion d'une santé buccodentaire optimale, qui est une composante essentielle de la santé générale, ainsi qu'à l'avancement et au leadership d'une profession unifiée.

Une invitation aux dentistes du Québec

L'ACDQ a décidé de ne pas appuyer l'ADC et, par conséquent, n'est pas l'une de nos associations membres. Au Québec, les dentistes peuvent joindre l'ADC à titre de membre affilié (individuel) en versant une cotisation annuelle.

Adhérez maintenant – Joignez-vous en ligne à l'ADC ou téléchargez le formulaire d'adhésion et faites-le parvenir à l'ADC par courrier ou télécopieur.