L’Association dentaire canadienne (ADC) est le porte-parole national de la dentisterie. Elle se consacre à la promotion d’une santé buccodentaire optimale, une partie intégrante de la santé en général, ainsi qu’à la promotion et au leadership d’une profession unifiée.

Associations membres

L’ADC est une fédération des associations dentaires provinciales et territoriales (ADP) du Canada. Elle représente plus de 21 000 praticiens dentistes d’un océan à l’autre. Ce modèle fédéré a été implanté en 2011. Les associations membres sont les 10 ADP membres de l’ADC, dont :

  • L’Association et Collège dentaires de l’Alberta
  • L’Association dentaire de la Colombie-Britannique
  • L’Association dentaire du Manitoba
  • La Société dentaire du Nouveau-Brunswick
  • L’Association dentaire de Terre-Neuve-et-Labrador
  • L’Association dentaire des Territoires du Nord-Ouest et du Nunavut et l’Association dentaire du Yukon
  • L’Association dentaire de la Nouvelle-Écosse
  • L’Association dentaire de l’Ontario
  • L’Association dentaire de l’Île-du-Prince-Édouard
  • Le Collège des chirurgiens dentistes de la Saskatchewan

L’adhésion aux ADP est actuellement automatique dans toutes les provinces, à l’exception de l’Ontario et du Québec. Toutefois, comme l’Association dentaire de l’Ontario (ADO) est une association membre de l’Association dentaire canadienne (ADC), les dentistes de l’Ontario qui adhèrent à l’ADO profitent également d’un accès aux programmes et aux services de l’ADC.

Les membres affiliés de l’ADC : une invitation aux dentistes du Québec

Même si l’Association des chirurgiens dentistes du Québec n’est pas une association membre de l’ADC, les dentistes du Québec peuvent, moyennant le paiement de frais annuels, adhérer à l’ADC en tant que membres affiliés (ou individuels) pour profiter de tous les avantages offerts aux membres de l’ADC.

L’ADC sur le terrain

L’ADC sert ses associations membres en leur offrant des renseignements et des connaissances, particulièrement dans les domaines des sciences et de la dentisterie clinique. L’ADC continue à jouer un rôle dans d’autres secteurs où il existe des problèmes interprovinciaux, ou là où il est logique d’exécuter certains programmes pour réaliser des économies d’échelle. L’ADC exécute ces programmes pour les dentistes par l’entremise de ses associations membres.

Activités et avantages de l’ADC

Les principales activités de l’ADC sont centrées sur l’aide à la pratique, les connaissances et la représentation. Nos efforts ne profitent pas qu’à nos associations membres, mais aussi à l’ensemble de la profession et de la population.

Services d’aide à la pratique

L’ADC offre aux dentistes des services qui les aident à être efficaces, en sécurité et conformes en expédiant leurs demandes d’indemnisation et les dossiers des patients par voie électronique plutôt que par courrier électronique ou par télécopieur. Ces services sont offerts sans frais supplémentaires aux membres de l’ADC, soit par l’entremise de leur adhésion à une ADP, soit, au Québec, en tant que membres affiliés.

  • CDAnet et le Service de réclamation ITRANS : CDAnet et ITRANS sont utilisés par les dentistes canadiens pour soumettre des demandes d’indemnisation par voie électronique aux tiers payeurs de façon efficace et en toute sécurité. Vous pouvez accéder à CDAnet et à ITRANS au moyen de votre logiciel de gestion de cabinet certifié par l’ADC. Vous pouvez vous y abonner facilement sur votre compte des Services d’aide à la pratique de l’ADC. Les dentistes qui utilisent CDAnet et ITRANS profitent également de l’accès à une équipe dévouée de soutien technique disponible entre 7 h 30 et 20 h HNE.
  • ExpédiSecur ADC : ExpédiSecur ADC permet aux dentistes d’échanger des messages et des dossiers de patient facilement, en toute sécurité et de façon conforme. Il n’y a aucune restriction relativement au nombre d’employés pouvant utiliser le système, et celui-ci peut être utilisé pour envoyer des documents pesant jusqu’à 2 Go. Vous pouvez accéder à ExpédiSecur ADC en ouvrant une session sur le site des Services d’aide à la pratique de l’ADC.

Diffusion des connaissances

L’ADC agit comme un courtier en savoir pour faciliter l’atteinte d’un consensus sur les questions de fond qui touchent directement la profession. L’ADC recueille, organise et distribue les connaissances appropriées et les renseignements pertinents aux associations membres et aux intervenants clés.

Les réseaux de connaissances de l’ADC créent plusieurs produits de connaissance qui permettent aux dentistes canadiens de rester au courant des nouvelles cliniques et des enjeux professionnels, ainsi que des initiatives de l’ADC. Ces outils de communication constituent des sources d’information crédibles sur les événements qui touchent la profession dentaire.

  • L’essentiel de l’ADC/CDA Essentials (www.cda-adc.ca/essentiel) : c’est la publication imprimée officielle de l’ADC. Elle permet d’établir un dialogue entre l’association nationale et la communauté dentaire. Le magazine est publié huit fois par année (en anglais et en français). Il sert à informer les dentistes des actualités, des nouvelles cliniques et des enjeux pertinents à la profession. Le magazine est distribué à plus de 17 500 dentistes.
  • CDA Oasis Discussions (www.oasisdiscussions.ca) : il s’agit d’un carrefour d’information numérique où les dentistes canadiens peuvent trouver des réponses à leurs questions cliniques. Les dentistes peuvent aussi y trouver des renseignements à jour sur des enjeux touchant la profession, y exprimer leurs expériences et y parfaire leur connaissance des dernières nouvelles relatives à la technologie dentaire et à l’industrie.
  • JDCA.ca (Journal de l’Association dentaire canadienne au www.jcda.ca– en anglais) : la revue scientifique dentaire du Canada est en ligne, d’accès libre et révisée par des pairs. On y publie des articles sur les nouvelles recherches et des articles de synthèse complets comportant un lien avec le milieu canadien de la recherche.
  • Le bulletin CDA Oasis : c’est un bulletin hebdomadaire envoyé par courriel qui tient les dentistes au courant des produits de connaissance de l’ADC. Il contient aussi des nouvelles et des mises à jour nationales et internationales pertinentes du monde dentaire. Ce bulletin est distribué, sur demande, à plus de 11 500 dentistes.

Défense des intérêts de la profession

L’ADC fait du lobbying auprès du gouvernement fédéral au sujet d’enjeux auxquels fait face la profession, ce qui lui permet d’avoir une influence sur les questions relatives à la protection et à la promotion de la profession dentaire. Les principaux outils de l’ADC sont les relations gouvernementales, les relations de presse et l’éducation du public.

Par l’entremise de ses comités et grâce à sa participation à des organismes internationaux, l’ADC amasse, analyse et communique des renseignements visant à aider les dentistes à prendre des décisions éclairées relativement à la prestation de soins aux patients. L’ADC défend, au nom des dentistes canadiens, l’amélioration de l’accès aux soins buccodentaires pour tous au Canada, et fait la promotion de la dentisterie en tant que profession essentielle dans le domaine des soins de santé.

Les programmes publics de l’ADC pour l’amélioration de la santé buccodentaire

L’ADC exécute des programmes visant la population, dont les suivants :

  • Le programme du sceau de l’ADC : Le programme du sceau de l’ADC évalue de manière indépendante les allégations spécifiques des fabricants relativement aux bienfaits pour la santé buccodentaire de leurs produits. Pour qu’un produit reçoive le sceau de l’ADC, ses fabricants doivent préciser quels bienfaits relatifs à la santé buccodentaire ils souhaitent que l’ADC évalue et fournir des preuves permettant d’étayer leurs allégations. Les dossiers soumis en vue de l’obtention du sceau de l’ADC ne satisfont pas tous aux exigences rigoureuses de l’ADC.
  • Le Test d’aptitude aux études dentaires (TAÉD) : Le TAÉD est conçu pour aider les étudiants à évaluer leur aptitude pour faire carrière en dentisterie et pour aider les facultés de médecine dentaire à sélectionner les étudiants de première année.

Ces activités visent à servir collectivement la population et l’ensemble des membres de l’ADC. Elles peuvent aussi comprendre des enquêtes, des démarches de conciliation ou le traitement de problèmes préoccupant les associations membres ou la profession en général.

Adhérer à l’ADC

Adhérez à l’ADC dès maintenant grâce au processus d’adhésion en ligne. Vous pouvez aussi adhérer à l’ADC par téléphone, par courrier ou par télécopieur.