Initiatives mises en œuvre par les associations dentaires provinciales pour favoriser l’accès aux soins

Les paragraphes qui suivent énoncent quelques-unes des initiatives de prévention en santé buccodentaire mises en place par les associations dentaires provinciales. Bon nombre de ces initiatives visent à supprimer les obstacles à la prestation des soins buccodentaires chez les groupes vulnérables de la population.

Colombie-Britannique : L’Association dentaire de la Colombie-Britannique, de concert avec l’Université de la Colombie-Britannique (UBC), a réalisé un projet qui démontrait la valeur d’un coordonnateur formé en santé dentaire qui travaille avec les établissements de soins de longue durée pour améliorer l’état de santé buccodentaire des personnes âgées frêles. Les résultats du projet pilote seront utilisés dans les efforts continus que déploie l’Association dentaire de la Colombie-Britannique pour améliorer l’accès aux soins des personnes âgées, y compris à un régime de soins dentaires pour les personnes âgées à faible revenu. Aussi, l’Association dentaire de la Colombie-Britannique tient la campagne semestrielle d’éducation du public Your Dental Health (YDH) dans le but d’augmenter la demande globale pour les soins dentaires et la valeur des examens dentaires réguliers.

Alberta : Afin d’améliorer l’accès des aînés aux soins buccodentaires, l’Association dentaire de l’Alberta a fait l’achat de deux cliniques dentaires mobiles. Une équipe formée de dentistes, d’hygiénistes dentaires et d’assistants dentaires utilise une clinique mobile de 12 mètres, dotée de trois fauteuils dentaires, pour dispenser sur place des services dentaires selon une formule de rémunération à l’acte.

Manitoba : Sourire en santé, enfant heureux est un partenariat qui utilise une approche en amont pour inciter les communautés à collaborer à la prévention de la carie de la petite enfance et à la promotion de la santé buccodentaire des jeunes enfants. Ce programme vise à faire échec à la forte prévalence de la carie de la petite enfance ainsi qu’à réduire les longs temps d’attente pour les chirurgies de dentisterie pédiatrique pratiquées sous anesthésie générale.

Saskatchewan : La province a obtenu du succès avec une initiative qui prévoit la prestation de soins buccodentaires aux aînés vivant dans des établissements de soins de longue durée, par l’intermédiaire d’une coalition de parties intéressées regroupant entre autres le Collège de médecine dentaire de l’Université de la Saskatchewan, le Collège des chirurgiens dentistes de la Saskatchewan, l’Association des assistants dentaires de la Saskatchewan, l’Association des hygiénistes dentaires de la Saskatchewan, l’Association des dentothérapeutes de la Saskatchewan, la région sanitaire de Saskatoon et la Coalition de la santé buccodentaire de Saskatoon.

Ontario : Plusieurs campagnes d’éducation du public dans cette province visent à promouvoir la santé buccodentaire. TVOKids a lancé un programme (durant lequel sont présentés des messages rédigés par l’Association dentaire de l’Ontario) pour contrer la hausse du taux de caries dentaires chez les jeunes enfants de l’Ontario. Ce programme met l’accent sur les bonnes habitudes buccodentaires et souligne l’importance pour les parents de participer au brossage des dents.

Nouvelle-Écosse : Des campagnes annuelles d’éducation du public qui visent à promouvoir la santé buccodentaire sont axées sur des questions précises telles que la réduction de la consommation de sucre. Deux sites Web d’éducation du public, HealthyTeeth.org, pour les enfants de la 3 à la 6 année, et HealthyTeeth+, qui vise les personnes âgées et leurs soignants, fournissent des conseils utiles. Chaque année, l’association publie un rapport provincial sur la santé buccodentaire pour le public et le gouvernement, soulignant un aspect de la santé buccodentaire et fournissant les recommandations de la médecine dentaire en matière d’amélioration.

Nouveau-Brunswick : La Société dentaire du Nouveau-Brunswick encourage la mise en place de salles de traitement médical dans les établissements de soins de longue durée (personnes âgées) de la province. Ces salles de traitement sont équipées de matériel dentaire (souvent donné) et permettent à un dentiste ou à un hygiéniste de la région de fournir régulièrement des soins buccodentaires sur place aux résidents.

Île-du-Prince-Édouard : L’Association dentaire de l’Île-du-Prince-Édouard (DAPEI) a une campagne d’une première visite gratuite dans le cadre de laquelle les enfants âgés d’à peine six mois peuvent visiter l’un de nos dentistes membres sans frais pour un premier examen, et où les parents reçoivent de l’information sur la nécessité de bons soins dentaires, même pour les dents primaires et la prévention de la carie de la petite enfance (CPE). Cette campagne vise les enfants d’au plus trois ans, âge où les enfants deviennent couverts par le régime de soins dentaires pour les enfants des gouvernements provinciaux. Les brochures et les brosses à dents de la CPE sont distribuées au nom de l’association par les infirmières en santé publique dans les centres de santé gouvernementaux.

Terre-Neuve-et-Labrador : L’Association dentaire de Terre-Neuve-et-Labrador a, avec la collaboration et le financement du gouvernement, mis sur pied un programme universel pour couvrir les enfants, de leur naissance à l’âge de 13 ans. Ce programme est actif et appuyé depuis 10 ans, et nous observons des résultats positifs. Tandis que les enfants visitent le dentiste aussi souvent que lorsque le programme a été introduit, les coûts diminuent, car l’état de la santé buccodentaire des enfants s’est beaucoup amélioré. De plus, l’Association dentaire de Terre-Neuve-et-Labrador possède un programme de sensibilisation qui permet aux dentistes de visiter les classes ou aux enfants de visiter des foires commerciales sur le sujet pour que le message soit véhiculé. Pour les personnes âgées, l’Association dentaire de Terre-Neuve-et-Labrador négocie avec le gouvernement provincial pour ouvrir des cliniques dentaires dans des établissements de soins de longue durée.