Une couronne peut servir à couvrir la partie endommagée de votre dent et à protéger cette dernière contre d'autre dommage. On peut en avoir besoin dans les cas suivants:

  • après un traitement de canal;
  • une grosse obturation dans une dent;
  • une dent cassée;
  • une dent décolorée, de forme inadéquate ou désalignée.

Les couronnes sont faites de divers types de métaux, de porcelaine ou d'un alliage céramo-métallique. Elles sont solides et durent environ 10 ans si vous en prenez bien soin. Brossez-les et passez-y la soie dentaire comme vous le faites pour vos dents naturelles.

Cependant, les couronnes et les dents artificielles ne sont pas aussi solides que les dents naturelles, alors :

  • ne mordez pas dans des objets durs;
  • ne vous servez pas de vos dents pour ouvrir ou couper quelque chose;
  • ne le faites pas non plus avec vos dents naturelles.

La procédure :

Étape 1
Votre dentiste prend l'empreinte de la dent pour en modeler une couronne temporaire. Cette dernière protège la dent jusqu'à ce que la couronne permanente soit prête; elle risque de ne pas avoir la même couleur et forme que la couronne définitive.

Étape 2
Après avoir administré un anesthésique local, votre dentiste sculpte une partie de la dent naturelle pour faire de la place à la couronne.

Étape 3
Ensuite, il prend une empreinte de la dent taillée et des dents voisines. Il place la couronne temporaire sur la dent taillée avant de vous renvoyer chez vous.

Étape 4
L'empreinte est envoyée au laboratoire où la couronne permanente sera fabriquée sur mesure. Elle sert alors de modèle pour tailler et former l'obturation (ou restauration).

Étape 5
À la visite suivante, votre dentiste remplace la couronne temporaire par la couronne permanente. Il en vérifie l'ajustement, la forme et la couleur, puis la cimente en place, redonnant ainsi à la dent sa fonction et son apparence originale.

Voilà comment une couronne est habituellement placée sur une dent. Il se peut cependant que votre dent requiert un traitement spécial, par exemple un traitement orthodontique ou gingival, ce qui risque de rallonger la durée des visites ou d'en prendre plus de deux.